DJI Mavic 3M vs DJI Phantom 4 Multispectral

DJI Mavic 3M vs DJI Phantom 4 Multispectral

- Catégories : Comparatifs Rss feed

Le DJI Mavic 3M est un drone conçu par DJI Agriculture. Il vient en remplacement du DJI Phantom 4 Multispectral. Quelles sont les différences entre ces deux drones ? Pour savoir la réponse, lisez cet article comparatif DJI Mavic 3M vs Phantom 4 Multispectral !

Système d’acquisition : le DJI Mavic 3M est-il meilleur que le Phantom 4 Multispectral ?

Pour acquérir ces données sur les champs, terres et terrains, les drones DJI Phantom 4 Multispectral et Mavic 3M s’appuient sur plusieurs systèmes optiques, mais également sur des fonctionnalités et modes de prises de vue.

Dans cette partie nous allons observer plus en détail quelles sont les différences entre les deux drones à ce niveau.

Performances des capteurs pour l’acquisition

Les drones DJI Phantom 4 Multispectral et DJI Mavic 3M se basent sur la même dualité RGB / Multispectral pour acquérir la donnée.

  • Du côté du DJI Phantom 4 Multispectral, ce sont 5 capteurs multispectraux et une caméra RGB qui permettent d’obtenir la donnée.
  • Pour le DJI Mavic 3M ce sont 4 capteurs multispectraux et une caméra RGB.
DJI Mavic 3M Multispectral

Également, divers modes de vol et fonctionnalités intelligentes accompagnent les drones pour cette mission.

Enfin, ils sont compatibles avec plusieurs plateformes pour traiter cette donnée.

Note : les deux drones disposent d’un capteur solaire (pyranomètre), pour des données retraitées avec plus de précision, tenant compte du niveau de rayonnement solaire.

Pyranomètres DJI Mavic 3M & Phantom 4 Multispectral

Capteurs multispectraux : DJI Mavic 3M vs Phantom 4 Multispectral

Le DJI Phantom 4 Multispectral possède une large plage de longueurs d’ondes captées. En effet, ces 5 capteurs visent respectivement les zones suivantes du spectre de la lumière :

  • Bleu (450 nm ± 16 nm (soit 434 à 466 nm))
  • Vert (560 nm ± 16 nm (soit 544 à 576 nm))
  • Rouge (650 nm ± 16 nm (soit 634 à 666 nm))
  • Bord Rouge [RE] (730 nm ± 16 nm (soit 714 à 746 nm))
  • Proche Infrarouge [NIR] (840 nm ± 26 nm (soit 816 à 866 nm))
Capteurs multispectraux du DJI Phantom 4 Multispectral

Pour ce qui est du DJI Mavic 3M Multispectral, ses capteurs multispectraux (mono-bande) visent les longueurs suivantes :

  • Vert (560 nm ± 16 nm (soit 544 à 576 nm))
  • Rouge (650 nm ± 16 nm (soit 634 à 666 nm))
  • Bord Rouge [RE] (730 nm ± 16 nm (soit 716 à 756 nm))
  • Proche Infrarouge [NIR] (840 nm ± 26 nm (soit 816 à 866 nm))
Capteurs multispectraux drone DJI Mavic 3M Multispectral

On remarque donc que sur le DJI Mavic 3M, la bande bleue n’est pas présente, contrairement au DJI Phantom 4 Multispectral.

Cependant, le DJI Mavic 3M a des capteurs multispectraux plus riches en pixels que le DJI Phantom 4 Multispectral. La résolution des capteurs multispectraux du DJI Mavic 3M est supérieure à celle des capteurs du DJI Phantom 4 Multispectral. Ce qui signifie que la qualité des données et leur précision est supérieure.

Acquisition multispectrale par drone : DJI Mavic 3M

De plus, parce qu’ils ont plus de pixels, la taille maximale des images obtenues avec le DJI Mavic 3 Multispectral est supérieure à celle du Phantom 4 Multispectral.

En l’occurrence, le DJI Phantom 4 Multispectral prendra des images à 1600x1300 au mieux (format 4:3.25), tandis que le DJI Mavic 3 Multispectral peut prendre des photos en 2592x1944 (4:3).

DJI Phantom 4 Multispectral

Sur le DJI Phantom 4 Multispectral, les capteurs multispectraux mesurent 1/2.9’’ et se constituent de 2.08 MP. Tandis que sur le DJI Mavic 3M, la taille a été réhaussée, avec 1/2.8’’ en termes de diagonale, mais surtout 5 MP par capteur.

De plus, sur le DJI Mavic 3M vous avez la possibilité d’aller plus loin en termes de vitesse d’obturation avec ces capteurs, puisque l’on peut la régler jusqu’à 1/12000s contre 1/10000s sur le DJI Phantom 4 Multispectral.

Les diaphragmes des caméras multispectrales du DJI Mavic 3M sont légèrement plus ouvertes que ceux du DJI Phantom 4 Multispectral avec f/2.0 pour le DJI Mavic 3M contre f/2.2 pour le DJI Phantom 4 Multispectral.

DJI Mavic 3M, drone pour agriculteur

Cela signifie que la quantité de lumière perçue est globalement plus grande sur le DJI Mavic 3M et que donc la qualité de la donnée reconstituée est meilleure.

Note : au niveau des capteurs multispectraux, le DJI Mavic 3M est plus grand-angle que le DJI Phantom 4 Multispectral avec un FOV d’environ 74° contre environ 63° pour le P4M (25 mm contre 40 mm).

Caméra RGB : gros avantage pour le DJI Mavic 3M

Le DJI Mavic 3M intègre une caméra RGB différenciée de ses capteurs multispectraux contrairement au DJI Phantom 4 Multispectral.

En effet, la caméra RGB du DJI Phantom 4 Multispectral est confondue avec ses capteurs multispectraux. Hormis l’aspect RGB et non « spectral » qu’elle possède, elle reprend les mêmes caractéristiques que ces dernières. Elle intègre donc un capteur 1/2.9’’ de 2.08 MP. Niveau gamme ISO elle ira de 100 à 800 ISO.

DJI Phantom 4 : pour l'agriculture et les récoltes

Face à la caméra RGB du DJI Mavic 3M, la caméra RGB du Phantom 4 Multispectral ne fait pas le poids.

En effet, cette caméra est sensiblement la même que l’on retrouve sur les drones audiovisuels et Enterprise de la gamme Mavic 3. Il s’agit d’une caméra au capteur 4/3’’ constituée de 20 MP. Grand-angle, elle intègre un objectif équivalent à un 24 mm. De plus, son ouverture est réglable entre f/2.8 et f/11. Elle peut gérer ses ISO en 100 et 6400 et sa vitesse d’obturation peut monter jusqu’à 1/8000s.

Notez que cette caméra est dotée d’un obturateur mécanique, ce qui signifie que la vitesse du drone, ne déforme pas l’image. Il va donc être possible de réaliser des prises de vue en rafale à haute fréquence sans subir de dégradation de la qualité d’image…

Modes d’enregistrement – Caméra RGB

Reprenons avec le point précédemment évoqué, et commençons par la photo.

Le DJI Mavic 3M est capable de prendre des photos à intervalle et ce dernier peut être tellement court que l’on peut parler de rafale.

En l’occurrence, le DJI Mavic 3M prendra des photos RGB à une cadence maximale de 0.7 seconde, idéal pour rapidement photographier une zone vaste ou encore pour visualiser l’évolution rapide d’une situation. Cette intervalle (timelapse), il peut la gérer entre 0.7 et 60 secondes.

Drone DJI Phantom 4M - Prise de vue multispectrale

Également en RGB, le DJI Mavic 3M peut réaliser des panoramas. Le panorama est à la base une fonctionnalité artistique, mais elle s’avère très intéressante dans le cadre de l’environnement et de l’agriculture : c’est parfait pour visualiser des vastes de zones.

De son côté, le DJI Phantom 4 Multispectral ne prendra que des photos uniques. Les photos uniques capturées par le DJI Phantom 4 Multispectral seront au format JPEG, tandis que pour le DJI Mavic 3M, il est possible de choisir entre le JPEG et le DNG (RAW). Le RAW dans un tel cadre aurait pour intérêt une modification plus poussée en post-production pour éventuellement fait ressortir des détails de l’image.

DJI Phantom 4 Multispectral (zone herbée)

Évoquons maintenant brièvement la cas de la vidéo :

Évidemment, avec une telle caméra audiovisuelle, le DJI Mavic 3M est capable de prendre des vidéos RGB tandis que le DJI Phantom 4 Multispectral ne le peut pas. Il est possible pour le DJI Mavic 3M de prendre des vidéos en 4K à 30 ips, ainsi que des vidéos en 1080p à 30 ips (en MP4, H. 264).

Modes d‘enregistrement – Système multispectral

Comme précédemment, commençons par parler de la photo :

Les deux drones peuvent prendre des photos en TIFF pour la partie multispectrale. Cependant, c’est là sa limite pour le DJI Phantom 4 Multispectral.

De son côté, le DJI Mavic 3M va encore une fois plus loin que le DJI Phantom 4 Multispectral et propose des fonctionnalités grandement attendues par les utilisateurs du P4M.

Drone DJI Phantom 4 Multispectral : pour l'environnement et les forêts

Le DJI Mavic 3M est capable de prendre des photos classiques en multispectral, mais aussi de prendre des photos à intervalle, ce qui vous permet dans le cadre d’un vol manuel de tout de même acquérir des informations sur l’état de santé des plantes sur une zone supérieure.

Il est même possible prendre des timelapses en mode multispectral, ce qui vous permet d’observer l’évolution dans le temps des indices de végétation. Côté DJI Phantom 4 Multispectral, seule la photo unique est possible en mode multispectral.

DJI Mavic 3M : enregistrer des vidéos multispectrales

Brièvement, concernant la vidéo :

Grand point fort pour le DJI Mavic 3M face au DJI Phantom 4 Multispectral, il est capable d’enregistrer des vidéos multispectrales, tandis que le DJI Phantom 4 Multispectral ne pourra que prendre des photos. Le Mavic 3M va plus loin avec la vidéo multispectrale qui sera enregistrée en MP4 (codec H.264). Cette vidéo en 1080p, pourra afficher des données NDVI, GNDVI ou NDRE.

Fonctionnalités logicielles : quel drone est le plus pratique ?

Là encore vous devez vous en douter, le DJI Mavic 3M bénéficie de l’expérience acquise par le DJI Phantom 4 Multispectral pour intégrer de nouvelles façons d’exploiter la donnée. Le DJI Mavic 3M permet de « travailler plus intelligemment » comme l’annonce DJI Agriculture.

À travers GS Pro, et via le Phantom 4 Multispectral, DJI proposait plusieurs fonctionnalités idéales pour les milieux de l’agriculture et de l’environnement. Il était  déjà possible de planifier ses vols et d’obtenir des données de façon automatique, une fois le trajet et les instructions données au drone en amont. Collecte et analyse sont au cœur des possibilités offertes par GS Pro.

Indices de végation :  NDVI, GNDVI, NDRE

Mais avec DJI Pilot 2, une nouvelle dimension s’ouvre aux utilisateurs de solutions drones multispectrales. En effet, le DJI Mavic 3M s’accompagne de solutions logicielles telles que DJI Terra pour exploiter et visualiser cette donnée. L’intelligence artificielle est un nouvel élément au sein des logiciels de traitement proposé par DJI pour le Mavic 3M.

Il est possible d’effectuer du comptage de façon automatique à travers DJI Terra, mais aussi d’effectuer l’assemblage des images acquises pour obtenir des cartographies multispectrales, permettant de pousser l’analyse à un autre niveau.

DJI Mavic 3 Multispectral + DJI Terra

L’analyse possible n’est pas seulement celle des plantes, arbres et autres végétaux, en effet, la photogrammétrie qu’il est possible de réaliser avec le DJI Mavic 3M vous permet de reconstruire des scènes et environnements, puis de réaliser diverses modélisations de ces derniers et distinguer certains objets d’autres éléments : distinguer les arbres des bâtiments, la végétation basse de la végétation haute…

Note :

  • GSD (DJI Mavic 3M (RGB)) = H/37,2 cm/pixel
  • GSD (DJI Mavic 3M (Multispectral)) = H/21,7 cm/pixel
  • GSD (DJI Phantom 4 Multispectral) = H/18,9 cm/pixel
Phantom 4 Multispectral & GS Pro

Également, il est possible de créer des itinéraires pour les drones épandeurs (type Agras) à partir d’une cartographie acquise par le DJI Mavic 3M.

Côté analyse multispectrale pure, via DJI Terra, il va être possible de générer des indices de végétation à travers l’analyse des données acquises. À partir de ces indices, on pourra produire des recommandations quant au traitement des terres et à l’état de santé des plants.

Le DJI Mavic 3M permet une agriculture de précision plus fine encore que le Phantom 4 Multispectral.

En tant que drone, le DJI Mavic 3M surpasse-t-il le Phantom 4 Multispectral ?

Transport : taille et volume des drones

Pour commencer, le DJI Mavic 3M est un drone Mavic. Cela signifie qu’il présente un grand avantage face au Phantom 4M qui est monobloc : contrairement au Phantom 4 Multispectral, le DJI Mavic 3M est repliable.

En termes de rangement et de transport, le DJI Mavic 3M est meilleur que le DJI Phantom 4 Multispectral.

Cette différence est importante car dans le cadre d’une utilisation professionnelle, au quotidien et sur le long terme, il est plus agréable d’avoir un équipement léger et simple à transporter.

Rangement du DJI Mavic 3M (valise de transport & accessoires)

En l’occurrence, le DJI Mavic 3M est plus léger que le DJI Phantom 4 Multispectral. En effet, le DJI Mavic 3 Multispectral pèse un peu moins de 1 kg (très exactement 951 grammes, avec hélices, batterie et module RTK), tandis que le DJI Phantom 4 Multispectral atteint les 1487 grammes (environ 1,5 kg).

Bien que le DJI Phantom 4 Multispectral soit plus volumineux que le DJI Mavic 3M, il présente une diagonale de 350 mm, contre 380,1 mm pour le DJI Mavic 3M. Le plus petit volume du DJI Mavic 3M s’explique car il est moins « haut » que le DJI Phantom 4 Multispectral.

Autonomie, résistance et vitesse de vol

Le DJI Mavic 3 Multispectral est techniquement meilleur que le DJI Phantom 4 Multispectral sur le point des performances de vol. En effet, le DJI Mavic 3M est tout d’abord plus endurant que le DJI Phantom 4 Multispectral. Il est capable de voler pendant 43 minutes, tandis que le DJI P4M se limite à 27 minutes. C’est une assez nette amélioration entre les deux modèles, qui conduit notamment à une plus grande surface acquise en un vol par le DJI M3M face au DJI P4M..

PS : Pour rappel, le DJI Mavic 3M peut effectuer l'acquisition d'une surface de 200 hectares en un seul vol.

DJI Phantom 4M : drone agricole

Concernant la résistance, le DJI Mavic 3 Multispectral est un drone qui est capable de voler dans des conditions plus froides que le DJI Phantom 4 Multispectral. En effet, il peut fonctionner de -10°C à +40°C, tandis que le DJI Phantom 4 ira de 0°C à +40°C. Point impressionnant pour les deux drones, ils sont tous les deux capables de voler jusqu’à 6000 mètres d‘altitude, ce qui démontre une grande robustesse.

DJI Mavic 3M (vol)

En termes de vitesse de déplacement, le DJI Mavic 3M est un drone plus vif que le DJI Phantom 4 Multispectral.

En effet, il est capable d’atteindre une vitesse de pointe de 68,4 km/h, tandis que le DJI Phantom 4 Multispectral se limite à 50 km/h. Idem pour les vitesses d’ascension et de descente, le DJI Phantom 4 Multispectral est moins rapide que le DJI Mavic 3M.

Connectivité, transmission et détection d’obstacles

Le DJI Mavic 3M Multispectral s’accompagne de la nouvelle génération de radiocommandes et de systèmes de transmission vidéo : il fonctionne sous OcuSync 3 Enterprise et se pilote avec la DJI RC Pro Enterprise. Grâce à cela, il est capable de voler jusqu’à 8 km en norme (CE), tandis que pour le DJI Phantom 4 Multispectral, c’est seulement 5 km.

Par ailleurs, l’application de pilotage et de contrôle du DJI Mavic 3M est DJI Pilot 2, tandis que pour le DJI Phantom 4 Multispectral, il s’agira de Ground Station Pro (aussi appelé GS Pro).

La transmission des données de la radiocommande à un appareil mobile externe type smartphone ou tablette est rapide. Il est possible d’obtenir ses fichiers à une vitesse de 15 Mo/s ! Cela signifie que 1 Go de fichier est transféré en environ 1 minute.

Radiocommande DJI RC Pro Enterprise

La radiocommande DJI RC Pro Enterprise est très supérieure à la radiocommande du drone DJI Phantom 4 Multispectral pour plusieurs raisons. En effet, au-delà de sa connectivité supérieure, elle présente une définition supérieure (1920x1080 (1080p)), est lumineuse et réactive (1000 nits, 60 Hz), et intègre 64 Go de stockage de façon native (en plus de pouvoir gérer une carte microSD de 512 Go max.).

Du côté de la radiocommande Phantom 4 Multispectral, cette dernière utilise OcuSync 2.0, un protocole de transmission réputé pour sa solidité, mais moins performant que OcuSync 3 Enterprise. De plus, cette radiocommande nécessite un moniteur externe (smartphone ou tablette), et le retour vidéo transmis par le drone est en 720p.

DJI Phantom 4 Multispectral avec sa radiocommande

Enfin, le DJI Phantom 4 Multispectral est capable de détecter les obstacles dans 5 directions différentes, mais le DJI Mavic 3M va encore plus loin en proposant une détection omnidirectionnelle.

Le DJI Mavic 3M peut détecter les obstacles à 360° et se place donc dans une bulle de protection, ainsi pour les missions automatisées, le DJI Mavic 3M se débrouillera entièrement seul. Le DJI Phantom 4 est tout de même très bon également dans ce domaine, il n’est juste pas doté d’un détecteur sur sa face haute et ne détectera donc pas les obstacles au-dessus de lui.

Détecteurs obstacles inférieurs (DJI Mavic 3 M Multispectral)

Conclusion : notre avis sur la comparaison Mavic 3M vs Phantom 4 Multispectral

Pour conclure, le DJI Mavic 3M est une solution idéale pour les agriculteurs, agronomes, exploitations forestières et toutes personnes qui nécessitent de combiner la vue réelle à la vue multispectrale pour analyser les terres.

Le DJI Mavic 3M s’impose comme un outil complet pour l’analyse des terrains.

Drone agriculture : DJI Mavic 3 Multispectral

Le Mavic 3M est le deuxième drone multispectral de l’univers DJI, après le Phantom 4 Multispectral. Sorti plusieurs années après ce dernier, on peut dire que le DJI Mavic 3M apporte tout ce qui pouvait manquer au DJI Phantom 4 Multispectral et pousse l’acquisition de données plus loin et agrandissant les possibilités et en améliorant le qualité de la data acquise.

L’attente en valait la peine.

De plus, il s’agit d’un drone Mavic, ce qui lui permet de bénéficier en tant que drone, de caractéristiques plus actuelles que celle du DJI Phantom 4 en termes de performances de vol et de design.

Conclusion : le DJI Mavic 3M est assez largement supérieur au DJI Phantom 4 Multispectral.

Partager ce contenu